"nous voici en 2011 avec nos 5 petits-enfants (la sixième, Romane n'était pas encore née) ... la musique traditionnelle rythme avec bonheur notre quotidien surtout depuis 2002, date de l'acquisition de notre camping-car et des premiers pas de Jean-Pierre au diato et lorsque nous ne sommes pas en route pour les festivals ou autres rencontres musicales, nous aimons aussi partager cette passion avec notre petite famille, les amis, les copains musiciens du coin et d'ailleurs !"

nous et la musique ...

En 1970 ... je rencontre Jean-Pierre, il est musicien (bassiste, guitariste, pianiste, ...), je trouve ça super et j'aurais bien aimé être comme lui ! à 16 ans, j'avais bien essayé de faire un peu de guitare mais j'ai laissé tomber car c'était trop dur ... j'ai abandonné l'idée de faire de la musique jusqu'en 2002 ! Cette année-là, j'arrête de travailler suite à un gros souci de santé et pour m'occuper, l'idée de faire de la musique me revient ... Jean-Pierre demande à un copain de me prêter son diato mais dès le premier essai, je trouve ça trop compliqué alors j'abandonne encore l'idée de me mettre à la musique mais je commence à m'initier à quelques danses traditionnelles ! par contre Jean-Pierre se prend de passion pour le diato et de ses possibilités de jeu et s'initie au répertoire spécifique à cet instrument puis ensemble nous découvrons les danses, les airs traditionnels et l'univers du trad ! Quelques années passent et ainsi au gré de nos fréquentations des bals trads ou de nos escapades musicales dans les festivals, l'envie de faire de la musique me reprend. En septembre 2005, j'apprends qu'une pianiste à la retraite, donne bénévolement des cours de solfège aux adultes, je m'inscris et en même temps, comme les écoliers, j'achète une flûte à bec et profite du net, pour m'initier à l'instrument avec des airs enfantins et ça marche ! En 2006, j'achète une petite flûte irlandaise (whistle) pour commencer à jouer quelques petits airs faciles avec Jean-Pierre, et en 2007, j'achète une flûte traversière, je prends une dizaine de cours avec un professeur pour "sortir mes premiers sons" puis je bosse à fond, seule. Jean-Pierre m'encourage à persévérer, à jouer avec lui en recommençant encore et encore. En septembre 2008 et jusqu'en juin 2013, nous ouvrons notre porte chaque lundi à des copains musiciens car le plaisir de jouer ensemble et avec d'autres est de plus en plus grand. Aujourd'hui, ajoutons à tout ça un peu de travail personnel pour apprendre les airs et les jouer sans partition, quelques bœufs, quelques petites prestations publiques et aujourd'hui je continue de progresser et je savoure le bonheur d'être devenue musicienne et de partager cette passion avec Jean-Pierre !

Jean-Pierre est né avec un vrai amour pour la musique et pour les instruments de musique et il les accumule (diatos, guitares, banjo, bouzouki, violoncelle, contrebasse, piano ...). Il n'a pas fait le conservatoire mais très jeune il a un don pour la musique, c'est un touche-à-tout, à 12 ans il jouait de l'orgue à la cathédrale de Clermont-Ferrand puis en 1967, à 18 ans, il joue de la basse et de l'orgue électrique dans les bals, un peu plus tard du jazz à la contrebasse dans les bars et depuis 1982, il est pianiste bénévole au sein du groupe Arpèges, un groupe vocal qui durant 30 ans donna de nombreux concerts dans la région ! et depuis toujours, il joue de la guitare pour accompagner les copains et jouer du Brassens qu'il adore ... bref la musique a toujours fait partie de sa vie et encore plus depuis 2002 avec sa nouvelle et vraie passion pour l'accordéon diatonique !

la musique traditionnelle ... 

une rencontre qui commence d'abord avec la musique celtique découverte dans les Asturies au nord de l'Espagne en 1989, le temps des vacances annuelles durant 15 ans car elle est encore très présente dans les fêtes là-bas. Puis notre première virée au Festival de Saint-Chartier en 2003 nous a fait découvrir la musique traditionnelle de France et d'ailleurs où les rencontres avec d'autres musiciens, français ou étrangers, le côté festif des bals et ensuite la découverte que nous pouvions faire de la musique tous les deux et bien entendu avec d'autres nous a plu ... voilà comment est née notre passion pour la musique traditionnelle !